Le Kef, ville de traditions

Le Kef, ville de traditions

Fêtes & Festivals

La Fête du Mayou / Printemps de Bled el Kef

Chaque année, la ville du Kef célèbre la fête du Mayou, renommée Printemps de Bled el Kef depuis sa 21ème édition. Cette fête est l’occasion de déguster le traditionnel couscous keffois, le borzgane. Comme à l’accoutumée, elle se tient d’un dimanche à l’autre, à la mi-mai.

Dans la tradition, le festival est l’occasion d’accueillir le printemps. La véritable signification de cette tradition peut varier d’un foyer à l’autre, mais le plus important est que tous se réunissent autour de l’esprit authentique du Kef.

C’est l’Association de Sauvegarde et de Développement de la Médina du Kef et l’association Amis du Kef qui organisent les éditions annuelles de ce festival. Ainsi, sont aménagés des tables rondes sur différents thèmes (citoyenneté, patrimoine, jeunesse…), des visites guidées ainsi que des spectacles, des ateliers et une dégustation du borzgane.

Des festivals de musique qui rythment la période estivale

Mai : Le festival Saliha, dont le nom vient de la chanteuse originaire de la région, est un concours qui se tient une fois tous les deux ans au Kef pendant trois jours. Depuis sa création, il a révélé de nombreux virtuoses de l’interprétation musicale. Lors de cette compétition, de nombreux concerts et expositions sont mis en place.

Juin : Pour la deuxième année consécutive, l’ACT organise la Fête de la Musique : deux jours de concerts au Kef. Ces festivités sont généralement organisées place Bou Makhlouf ou à la Kasbah. Le registre musical, très divers, est au goût de tous.

Juillet : Le Festival Bou Makhlouf est lui organisé tous les ans sur les lieux de la « Grande mosquée »: la mosquée Jama el Kebir.

Festivals du théâtre et du cinéma

La cité organise le célèbre festival « 24 heures de théâtre non-stop » sous la tutelle du Centre National d’Arts Dramatiques et Scéniques. Ayant généralement lieu en mars, le festival propose 25 représentations théâtrales en une ou deux journées.

L’ACT organise également de nombreuses manifestations comme le festival international du film, la fête du court métrage, la journée du cinéma ou encore la fête du film d’animation.

  • Voir théâtre

Costumes traditionnels

Depuis le XVIIIe siècle, et contrairement aux autres cités, la ville du Kef développe un goût particulier pour la mode, empreint des nouvelles influences venues de la capitale. Les costumes traditionnels keffois masculins et féminins, combinent un étonnant mariage ville-campagne.

Pour les femmes

visiter-culture-et-tradition-costumePour la femme, le très élégant « houli » appelé également « mélia » se porte aussi bien en milieu rural qu’urbain. La principale caractéristique de cette tenue est qu’elle dégage complètement les gestes de la femme. Il existe en plusieurs formes, teintes et coloris.

En dehors du houli rakbi (tenue du 7 ème jour de mariage), le costume kéfois comprend aussi une robe de velours brodé de fil d’or, moitié rouge moitié verte. Les couleurs témoignent de l’influence maraboutique exercée au sein de la population par les confréries religieuses. Le « kabbous el ghareq » est une tenue de mariage tricotée puis cousue de fils d’argent.

 Pour les hommes

Le costume traditionnel masculin est marqué par la fameuse Jebba, le burnous et la Kachabiya (manteau à capuche en laine).

Un grand patrimoine artisanal

visiter-culture-et-tradition-artisanat

Le Kef est connu pour son grand patrimoine artisanal. Dans le hall de chaque demeure keffoise, et même sous les tentes bédouines de la campagne, les ménagères installaient un métier à tisser vertical devant lequel elles passaient le plus clair de leur temps occupées par le travail de la laine. Le tissu fabriqué entrait dans la confection de divers articles vestimentaires (surtout masculins, tels que les manteaux à capuche – burnous ou kachabia et les tuniques), des tapisseries – klim ou margoum – et, enfin, des couvertures.

L’autre grande branche de l’activité artisanale traditionnelle est le travail de la terre glaise. Deux localités sont réputées pour la production d’articles utilitaires, surtout ménagères, en terre cuite (plats, bols, pots, marmites et autre braseros) : Nebeur et Jérissa. Ce travail est exclusivement féminin.

You might also like

Culture & Traditions

L’histoire du Kef

Une histoire riche La succession de civilisations numides, arabes, en passant par romaines, a permis à la ville du Kef une évolution continue pendant plus de 3000 ans, participant activement

Visiter

Le Kef et sa culture

Trésor du Nord-Ouest grâce au raffinement de sa culture, de ses arts, de sa gastronomie, à la beauté du site de la Médina et des paysages pittoresques qu’elle offre au

Visiter

La ville du Kef

La ville du Kef, par son patrimoine culturel et la beauté de ses paysages, s’impose aujourd’hui comme une destination de choix. Précurseur du tourisme culturel en Tunisie, son passé historique